Au CNFPC à Esch, une mini-usine pour la formation continue

Leider ist der Eintrag nur auf Français verfügbar.

La formation continue est un des piliers de l’économie aujourd’hui, alors que les compétences évoluent sans cesse, et que les carrières linéaires dans une fonction homogène semblent devoir bientôt appartenir à l’histoire.

Dans ce contexte, le Centre national de formation professionnelle continue (CNFPC) veut jouer un rôle essentiel. Il s’attache à promouvoir ses services, et à être à l’écoute du monde du travail. Raison pour laquelle le président de l’association des Ingénieurs et Scientifiques, Marc Solvi, a été reçu dans les installations du CNFPC à Esch-sur-Alzette. Il était accompagné du vice-président, Romain Becker, et de Christian Zeyen, Président de la commission « Wëssensatelier ». Véronique Schaber, directrice adjointe à la formation professionnelle, a dirigé la visite, fort instructive.

Le CNFPC s’attache à développer une offre aussi individuelle que collective, sur six sites répartis entre Esch-sur-Alzette, Strassen, Ettelbruck et Colmar-Berg. Ses quatre axes sont formation professionnelle continue, cours de développement professionnel, reconversion professionnelle, mais aussi une offre scolaire adaptée. Il couvre ainsi toutes les étapes de l’apprentissage, avant et pendant l’évolution professionnelle.

Simulateur de production

Dans les installations de Sommet (Esch-sur-Alzette), nos représentants ont découvert le concept de « Learning & Experience Lab », sous la houlette de Johnny Lorang, chargé de cours. Cette installation qui figure une mini-usine a une mission de sensibilisation et de formation à destination des élèves, étudiants, personnes en reconversion professionnelle et salariés. La plate-forme est destinée à servir de support de démonstration pour de multiples secteurs d’activités (industrie pharmaceutique, métallique, alimentaire, chimie, biotech…).  

Ce démonstrateur industriel 4.0 pourra être paramétré et modifié selon les besoins, contraintes et environnements spécifique des scénarios mis en oeuvre par notre formateur: production de petites séries, production hautement personnalisée à la demande, opération avec cobots, méthodes lean, assurance qualité, optimisation énergétique de lignes d’assemblage„, explique Mélanie Archen, attachée à la direction du CNFPC. Elle souligne tous les bénéfices que la méthode peut apporter à l’entreprise en matière énergétique, environnementale, en gain de temps par l’optimisation des process… Cette machine et la réflexion qu’elle induit aide à faire la chasse aux gaspillage à tous les niveaux de l’entreprise. On peut l’utiliser, un peu comme un simulateur de vol, pour envisager toute sorte de scénario ou de crash-tests. Des erreurs peuvent même être introduites physiquement dans les flux de la mini-usine pour stimuler la réflexion des apprenants.

Marc Solvi, lui, ne cache pas qu’il aimerait des systèmes encore plus conformes à la production des entreprises, sortes de prototypes permettant de simuler ce que sera leur process réel. Ici, parfum et brasserie sont les vedettes de la chaîne-test.

Concept du Learning & Xperience Lab (LXL)
Basé sur l’approche des neurosciences, l’apprentissage se fait à partir de quatre conduites essentielles : s’immerger, interagir, se tromper, répéter ; car pour apprendre, il faut échouer. C’est à partir de cette méthodologie qu’est né le concept du LXL, développé par Mc Kinsey.

L’apprentissage par la pratique
• En optimisant une véritable ligne de production, les participants assimilent les concepts théoriques d’optimisation des procédés et d’efficacité énergétique.
• Les participants apprennent mieux dans un environnement qui leur offre une expérience interactive et la liberté d’expérimenter et de faire des erreurs sans risques.
• Le taux de rétention est optimisé et les participants sont mieux disposés à appliquer ce qu’ils ont appris à leur retour au sein de l’entreprise ou de leur organisation.

Objectifs de formations
Améliorer l’excellence opérationnelle est devenue le point angulaire de toute stratégie d’entreprise en terme de productivité, de qualité et de réduction des coûts. Ces programmes de formations ont pour objectifs de permettre à l’apprenant de développer des méthodes en considérant l’augmentation
de la valeur ajoutée des produits et/ou des procédés de fabrication.

Public-cible:
Les formations s’adressent aussi bien à des étudiants, salariés, chefs d’équipe, responsables de départements, managers et cadres dirigeants.


-> L’OFFRE DU LEARNING & EXPERIENCE LAB (cliquer)

-> LE SITE WEB DU CNFPC (cliquer)